Rome, l'année sainte de la miséricorde.  Tant de monde n'est pas favorable à la méditation et à la prière, surtout avec les mesures de sécurité.

Après les quatre basiliques majeures, partons pour Ostie, ce petit port antique où règne encore le silence propice à l'imaginaire.  Il faut reconstituer mentalement tout ce qui a été détruit et imaginer la vie à cette époque lointaine.  A 35 km de Rome.

Et puis n'oublions pas le musée archéologique du Capitole, les oies seraient bien utiles pour défendre les lieux contre les attentats !

Parmi les lieux moins connus,  le parc Bomarzo que j'ai vu il y a quelques années, est une vraie découverte et nous ne sommes pas étonnés qu'il ait inspoiré les surréalistes.

Je joins dans la page suivante quelques photos.

Peite remarque : attention au vol dans les voitures ! la police et l'armée n'arrêtent pas les voleurs !